15 octobre 2012

Le Roi Des Démons et les marmots relous

De retour à Paris après un long voyage,

Le Roi Des Démons se trouva fort émouvu

De voir de ses voisins la marmaille en bas age.

Non point que la compagnie des enfants lui plut,

Mais quel bruit! Quel Raffut! Ce déménagement

Au dessus de sa tête devenait permanent.

 

 

 

[104]piano[3]

 

 

[104]piano[4]

(Oui, pour avoir été chez lui, c'est au minimum ça qu'il se passe dans la pièce du dessus).

Hélàs, pauvres voisins, se croyant bien malins,

Pensant pouvoir hurler en toute impunité,

Jeter leur meubles à terre aujourd'hui comme demain,

Leur prudence était basse, leur méfiance émoussée.

Le Roi Des Démons, se laisser faire, point ne tolère.

Ainsi il se chargea de leur rapeler séant

Ce que chacun soupconne, qu'à ce jeux des Enfers :

"Qui est plus infernal", il est toujours gagnant.

 

[104]piano[5]

[104]piano[6]

Qui-eu  cru que du piano le musical chant

Fut si fort qu'il couvrit les cris des suppliants <3

Posté par MaddyNeko à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le Roi Des Démons et les marmots relous

Poster un commentaire